• réfection de la déco de la coque : FEELING, 1090, KIRIE etc

    C’est le printemps du look.

    Les voiliers Feeling se reconnaissent par une décoration de la coque particulière :

    • Un lettrage très particulier (police de caractères FUTURA STENCIL ICG), bâtons et cercles ou portions de cercle, segmenté façon pochoir ;

    • à l’avant de chaque côté, le nom de la série FEELING, chacune des lettre associée au pavillon de signalisation qui la signifie ;
    réfection de la déco de la coque : feeling
    • à l’arrière de chaque côté, le numéro du modèle (pour Fulmar : 1090), avec en-dessous KIRIé, le nom du chantier ;

    • ces deux inscriptions reliées, tout autour du bateau, par une bande noir, contenant un liseré jaune d’or,

    • plus haut, isolé, un liseré noir.
    réfection de la déco de la coque : feeling

    Sur Fulmar, les années passant, toutes ces décorations se sont dégradées. La bande noire bien passée, devenue gris sale, presque effacée à certains endroits, les lettrages disparus, les filets partiellement détériorés.

    J’ai décidé il y a quelques jours qu’il fallait au-moins refaire la bande noire. J’ai donc commandé la peinture polyuréthane bi-composant qu’il faut.

    Mais la bande noire sans les logos ! logos autocallants qu’en principe, on commande à un imprimeur, à partir d’un modèle en fichier informatique. Je n’aurais plus le temps pour cela.

    Et tout à coup, le style pochoir de ces écritures m’a fait penser que je pouvais en fabriquer à partir du fichier.

    • Images insérées dans un fichier word, rognées, redimensionnées, essai concluant.Télécharger « logos f1090.docx »
    • Impression laser sur des feuilles A4 autocollantes (pour étiquettes),
    • découpage au cutter (après avoir, pour les formes rondes qui guident le cutter, mesuré une centaine d’objets ronds, pour trouver ceux dont le diamètre correspondait aux besoins).
    • Evidage des surfaces qui seront peintes,
    • le tout maintenu ensemble par une feuille collée dessus à la colle de montage, afin qu’au moment d’appliquer, les bouts de lettre ne se mettent n’iporte comment,
    • application sur la coque,
    • film de maintien fixé à la colle de montage enlevé
    • et peinture au rouleau.

    Je vous garantis qu’au moment d’enlever le pochoir, je n’en menais pas large : bavures ? arrachement du film de peinture ? pochoirs indécollables ?
    Non, aucune surprise.

     

    Et je pense que cette technique tiendra mieux dans le temps que des lettres en film plastique collées.

    réfection de la déco de la coque : feeling

     

    Le remplacerment des filets noirs et jaunes, de 18,5mm de large, ainsi que celui des petits drapeaux. (suite de l'article fin avril 2018).

    réfection de la déco de la coque : FEELING, 1090, KIRIE etc

    Pierre Saunière, de Atelier graphique à Nantes, m’a fourni du MACal 9800 Pro Polymère jusqu'à 10 ans ; il travaille avec cela depuis dix ans et en est très satisfait. Il m’a découpé des bandes, dans lesquelles j’ai découpé les éléments de drapeaux) ; et m’a coupé les filets, aux bonnes dimensions, le tout en 610mm de long (c’est sa largeur de laize). Pour pas cher, mais je suis allé le chercher dans son atelier.

    Les filets de 19mm (9889-00 Black et 9809-00 dark Yellow) : j’ai raccordé les filets, en commençant par l’arrière, avec un recouvrement de 3mm, pour parer à la rétractation.

    Les éléments de drapeaux

    (9809-00 Dark Yellow) : 3 bandes de 101mm de large

    (9859-00 Medium Red) : 1 bande de 101mm de large

    (9889-00 Black) : 1 bande de 101mm de large

    (9829-00 White) : 2 bandes de 101mm de large

    (9839-22 Sea Blue) : 6 bandes de 105mm de large

    J’ai prédécoupé tous les éléments au cutter (seulement le film, sans couper le papier support).

    • 14 rectangles bleus de 129x105 (panneau de fond de chaque drapeau, qui donnera le liseré bleu de 2mm)
    • 4 rectangles blancs de 125x101, pour les F et les N
    • 6 rectangles jaunes de 125x101, pour les L, I et G
    • 2 losanges rouges pour les F
    • 4 rectangles rouges de 125x50 pour les E
    • 4 rectangles noirs de 62x50 pour les L
    • 2 cercles noirs de rayon 80 pour les I
    • 16 rectangles blancs de 31x25 pour les N
    • 6 rectangles jaunes de 21x101 pour les G

    J’ai décollé les anciens drapeaux en chauffant avec le sèche-cheveux, bien gratté et nettoyé à l’essence F.

    J’ai marqué sur la coque l’emplacement des coins supérieur gauche de chaque panneau bleu, puis les ai collés.

    Enfin, j’ai collé les éléments sur le fond bleu, grands rectangles d’abord, avant les éléments plus petits.

    L’ouvrier de chez Pierre Saunière m’avait conseillé de procéder ainsi, plutôt que de coller les éléments l’un sur l’autre avant de coller l’ensemble sur la coque, à cause du bombé, qui aurait pu faire rebiffer les bords.

    Il faut procéder minutieusement au collage, bien marquer au crayon les coins ou bords où l’on commence à coller, et terminer le collage avec une raclette spéciale pour cela, en évitant les bulles. S’il y en a, on perce avec une aiguille et on lisse avec la raclette.

     


  • Commentaires

    1
    Robert
    Jeudi 11 Mai 2017 à 10:39

    Génial ! Et quel boulot, quelle patience ! Quel résultat !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter