• Les navigations 2017

    mise à jour du 18 avril

    Mon programme de navigation 2017 n’est pas complètement défini, et il restera flou jusqu’à la mi-juillet, quand on verra de quel bois se chauffe le meltem cette année. A priori, dominante Nord-Egée, comme en 2014.

     

    Mai et début juin, ce sera soit les Sporades du Nord (secteur A sur la carte *), soit les Sporades de l’Est (C).

    De mi-juin à fin juillet, le bateau sera dans la partie nord de la mer Egée, c’est-à-dire entre la Chalcidique, Thassos, Samothraki et Limnos (B).

    Août à octobre, soit le bateau restera dans le même bassin, soit je serai dans les Sporades de l’est (C), soit je les consacrerai au Dodécanèse (le long de la côte turque au sud de Chios, entre Samos et Agathonisi), en revenant par les Cyclades (D), ou encore je rejoindrai les Cyclades plus rapidement.

    Les navigations 2017

    Cette partie dépend principalement de comment s’établira le meltem cette année, les Cyclades y étant les plus exposées, mais le meltem contrôlant également les orages dans le nord. Les choses se préciseront à la mi-juillet. (**)

    Début août, le bateau pourrait donc être presque n’importe où dans la mer Egée. Pour ceux qui me rejoindront en août, je pourrai vous dire la zone mi-juillet, et lorsque vous voudrez me rejoindre, une semaine avant votre arrivée, je vous préciserai le port d’embarquement.

    Donc prévoir la proximité entre le bateau et votre lieu de séjour n’est malheureusement pas possible. Il faudra se résoudre à prendre un ferry pour rejoindre le bateau.

     

    Pour l’instant, les périodes où des proches ont convenu de me rejoindre sont :

    Au départ de Karystos, le 23 mai, Hugo, jusqu'à fin juin.

    Du 13 au 23 juin : Henri et Patrick

    Du 9 au 17 août : Olivier, Annick, Leïa et Maréva.

    Du 18 au 27 août : Marie-Ben, Lou-Ann et leurs amis.

    Du 1 au 20 septembre : Hugo et des copains de sa promo de l'Institut nautique de Concarneau, prennent le bateau.

    Fin septembre, Laurence de Karystos, a prévu de me rejoindre.

     

    Pour les autres périodes, avis aux amateurs !

     

    *Sur la carte, les ovales figurent les zones de navigation évoquées plus haut pour 2017. Les tracés en couleur figurent les navigations effectuées ces 4 dernières années : jaune=2013 ; bistra 2014 ; vert turquoise=2015 ; vert tendre=2016.

     

    **A titre d’exemple, si les conditions étaient celle de l’an dernier, avec un meltem particulièrement actif, je me serais réfugié dans les Sporades du nord, où même dans le golfe de Volos. Si cela était comme en 2015, avec meltem modéré, les deux options auraient été convenables. Si c’était comme en 2014, avec meltem déficient, où j’avais commencé par le nord, je devrais comme alors fuir les orages violents du nord en août pour me réfugier dans le Dodécanèse et les Cyclades épargnées.

    On ne peut pas prédire le meltem avant qu’il ne soit établi. Il commence entre la mi-juin et la mi-juillet. Il est commandé par la conjugaison d’une dorsale de l’anticyclone des Açores et d’un talweg de la dépression de mousson sur le Pakistan. Une fois ces deux-là en place mi-juillet, on connaît l’intensité du meltem de l’année, et ça ne bougera plus trop jusqu’en septembre avec alternance de 2-3 jours de répits et de vents forts du nord pendant une semaine ou plus, qui parfois empêche de naviguer, et en tout cas d’aller où on veut. (le meltem est le vent étésien des anciens, étisios, en grec, veut dire annuel, et non de l’été).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :